Comme les autres panneaux, le AAP est autonome pour son intégration dans la console de droite.

La partie électronique sera vue en seconde partie. Ce panneau reste maître I²C et est géré par un micro-contrôleur Microchip PIC 16F88.

Le support

Une plaque en acier 1,5 mm fait office de support, percé et scié selon mes moyens et mon pauvre talent.

 

Les actionneurs

  • 2 interrupteurs ON-OFF à levier de 17mm et au perçage de 12mm
  • 2 rotacteurs à 8 positions (une position par 45°)
  • 1 interrupteur (ON)-OFF-(ON) à levier de 17mm et au perçage de 12mm

Montage

Un plaque en aluminium pré-percé permet le support de la fiche de raccordement ainsi que le maintient du circuit-imprimé.

Electronique

Un circuit imprimé spécifique supporte les connecteurs des différents commutateurs, ainsi qu’un micro-contrôleur Microchip PIC16F88 spécialement programmé pour le panneau AAP.

Les communications sortantes, c’est à dire, l’importation des états de actionneurs dans DCS A-10C se font à l’aide de la technologie de deuxième génération.

 

Leave a Reply